Vous êtes ici

Par exemple, tapez : urbanisme pour tout ce qui concerne l'urbanisme.

Le conseil municipal reste l’institution qui suscite le plus de confiance chez les Français

12  Janvier 2010
Comme depuis de nombreuses années, le conseil municipal est l’institution qui suscite le plus de confiance chez les Français. La confiance est toujours directement liée à la proximité avec l’institution concernée, d\'après le dernier «baromètre de la confiance politique», réalisé en décembre 2009 par TNS-SOFRES pour le Cevipof (1).
Un total de 69% des Français interrogés font ainsi confiance au conseil municipal (12% «très confiance», 57%, «plutôt confiance») mais 30% ne lui fait pas confiance.
Suivent les autres institutions territoriales: le conseil général, auquel 65% des Français font confiance (9% «très confiance», 56%, «plutôt confiance») et 33% pas confiance, suivi par le conseil régional auquel 64% font confiance (7% «très confiance», 57%, «plutôt confiance») et 34% «pas confiance».
L’Union européenne se place juste après, devant les institutions nationales françaises. Elle enregistre 44% de confiance (5% «très confiance», 39%, «plutôt confiance») mais 55% des Français ne lui font pas confiance.
Suit l’Assemblée nationale (le Sénat n’est pas proposé…), qui affiche 35% de confiance (3% «très confiance», 32%, «plutôt confiance») et 64% «pas confiance».
Le baromètre montre aussi que les Français font davantage confiance à l’Organisation mondiale du commerce (OMC, 3% «très confiance», 32%, «plutôt confiance» et 61% pas confiance) qu\'à l’institution présidentielle. Celle-ci recueille 5% de «très confiance» et 29%, «plutôt confiance», mais 65% «pas confiance».
Le gouvernement, lui, se voit crédité de 30% de confiance (4% «très confiance», 31%, «plutôt confiance») et 68% «pas confiance».
Le baromètre s’achève sur les conférences internationales (ex.: G20), qui affiche 30% de confiance (3% «très confiance», 27%, «plutôt confiance») et 67% «pas confiance».

(1) Enquête TNS-Sofrès réalisée du 9 au 19 décembre 2009 par téléphone sur fixe et mobile auprès d\'un échantillon de 1.500 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, inscrite sur les listes électorales. Méthode des quotas (sexe, âge, niveau de diplôme, profession du chef de ménage PCS avec reclassement des retraités selon leur ancienne profession) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

Pour accéder aux principaux résultats de l\'étude, voir lien ci-dessous.